Comment BIEN nourrir les oiseaux en hiver !

Nous avons presque tous un jour nourri les oiseaux en hiver. Rien de tel pour donner un coup de pouce Ă  ces animaux que l’on adore observer aux abords de notre maison. Mais vous, les avez-vous BIEN nourris ? Quelques astuces :

a

1 – QUAND LES NOURRIR ?

Chardonneret élégant

Chardonneret élégant © Romain Huchin

Avant toute chose, un oiseau en hiver ne meurt pas de froid – au sens strict – contrairement Ă  ce que l’on peut penser. Il meurt de FAIM. La non-accessibilitĂ© Ă  la nourriture est donc la principale cause de mortalitĂ© chez les oiseaux en hiver. Si vous souhaitez nourrir les oiseaux pendant cette pĂ©riode (ce qui n’est pas obligatoire), il est donc PRIMORDIAL de les nourrir SEULEMENT par temps de gel. En ce mois de dĂ©cembre 2015 – particulièrement doux – les oiseaux n’avaient pas besoin d’ĂŞtre nourris… les ressources en nourriture Ă©taient suffisantes.

2 – OU LES NOURRIR ?

Les oiseaux aiment les endroits oĂą il y a de la vĂ©gĂ©tation (un arbre, un arbuste) où se poser après avoir rĂ©cupĂ©rĂ© une graine dans la mangeoire, ou encore se rĂ©fugier s’il considèrent qu’il y a un danger. ATTENTION tout de mĂŞme Ă  ne pas disposer la mangeoire dans un endroit accessible aux chats, redoutables prĂ©dateurs d’oiseaux.

3 – QUE DONNER A MANGER ?

Le saviez-vous : En hiver, certaines espèces modifient leurs habitudes alimentaires, c’est notamment le cas des mésanges qui sont strictement insectivores à la belle saison et qui deviennent granivores en hiver (2).

Vous pouvez disposer diffĂ©rents types de nourriture : graines de tournesol, maĂŻs concassĂ©, pomme, poire, vers de farine… et de la graisse (vĂ©gĂ©tale de prĂ©fĂ©rence). Vous pouvez aussi fabriquer vos propres boules de graisses. Evitez cependant les graines de lin, le lait, le pain… (3).

Recette simple sur la vidéo ci-après :

ATTENTION ! si vous avez commencĂ© Ă  nourrir les oiseaux au dĂ©but de l’hiver, n’arrĂŞtez pas de le faire brusquement, notamment s’il fait encore froid : les oiseaux habituĂ©s Ă  venir chez vous auraient alors beaucoup de mal Ă  chercher de la nourriture ailleurs (1).

N’oubliez pas l’hygiène ! Il faut rĂ©gulièrement nettoyer les mangeoires pour retirer les fientes et les vieux aliments afin d’Ă©viter la transmission de maladies (1). Evitez donc de mettre trop de nourriture, sinon elle risque de pourrir si elle n’est pas consommĂ©e.

En hiver, tout le monde pense Ă  donner de la nourriture, mais un oiseau Ă  aussi besoin d’eau ! Il est donc important d’installer, Ă  proximitĂ© immĂ©diate de la mangeoire, une coupelle d’eau (pensez Ă  casser la glace par temps de gel) ou un point d’eau (mare) pour que les oiseaux puissent s’abreuver. Ce conseil est aussi valable le reste de l’annĂ©e.

Certains oiseaux se nourrissent Ă  terre (merles, Ă©tourneaux, accenteurs, moineaux…), alors que d’autres sont plutĂ´t arboricoles (mĂ©sanges, sittelles… ) (1). Pensez donc Ă  disposer des graines dans la mangeoire mais Ă©galement sur le sol (par exemple sur un support bois pour Ă©viter les moisissures). Mais attention Ă  ne pas les mettre trop près des buissons, car des chats malveillants pourraient s’y cacher.

Vous savez tout Ă  prĂ©sent. Pour plus d’informations n’hĂ©sitez pas Ă  consulter les liens suivantes :

ES

a

SOURCE :

(1) http://www.ornithomedia.com/pratique/conseils/comment-nourrir-oiseaux-hiver-00411.html

(2) http://www.consommerdurable.com/2010/11/pourquoi-et-comment-nourrir-les-oiseaux-en-hiver/

(3) https://www.lpo.fr/actualite/nourrir-les-oiseaux-de-son-jardin-en-hiver

(4) http://www.fcpn.org/activites_nature/oiseaux/en%20hiver-1.pdf

(5) http://www.oiseaux.net/dossiers/protection/les.aliments.html

Facebook
Instagram